Le Résumé du Psychiatre Jordi Roig

Laissez-vous aider par un spécialiste et améliorez votre quotidien

Le docteur Jordi Roig a étudié la médecine à l’Université autonome de Barcelone, dans le cadre de l’hôpital Sant Pau, et a obtenu son diplôme en 1974. Ensuite, il s’est spécialisé enpsychiatrie à l’Université de Barcelone, tout en se formant enneurologie psychiatrique, à l’École catalane de neurologie.

Intéressé par les problèmes et les souffrances personnelles d’ordre psychologique, il a décidé d’entreprendre un master de psychologie, à l’Université autonome de Barcelone, et a achevé ses études en 1981, en présentant un mémoire sur les facteurs intervenant dans la genèse de l’autisme chez l’enfant.

Tandis qu’il exerçait en qualité de psychiatre et de pédopsychiatre, il a commencé sa formation depsychothérapeute par la psychodynamique, une approche qu’il a complétée plus tard par des techniques plus spécifiques pour d’autres troubles ou maladies.

Il a travaillé à l’hôpital Sant Joan de Déu, afin d’acquérir des connaissances précises sur l’hospitalisation des patients adultes, tout en continuant sa formation en psychothérapie dans le domaine des techniques de mentalisation (MBT) à la University College of London (UCL) avec les professeurs Fonagy et Bateman, une formation complétée ensuite à New York, puis de nouveau à Londres. Les techniques de mentalisation sont spécifiques pour le traitement des troubles de la personnalité limite (TPL).

Toutefois, cette méthode psychothérapeutique s’avère également très utile pour le traitement des troubles dus à un désastre ou un trauma (troubles de stress post-traumatique) ou dans les cas de maltraitance infantile, d’abus et de situations de harcèlement au travail, qui nuisent gravement à la santé mentale des patients.

Avec Scott Stuart, professeur à la University of Iowa et personnalité éminente au sein de l’International Society for Interpersonal Psychotherapy (ISIPT), le docteur Roig a commencé sa formation en psychothérapie interpersonnelle (TIP). Cette technique a été reconnue mondialement dans les guides de pratique clinique comme étant l’une des plus efficaces pour le traitement de la dépression. Actuellement, on considère même qu’il s’agit du traitement de prédilection en cas de dépression post-partum. En outre, associée à un traitement pharmacologique approprié, la psychothérapie interpersonnelle est aussi très utile pour les patients qui rechutent dans leur processus de dépression.

Plus tard, soucieux de répondre à la demande d’aide thérapeutique, Jordi Roig a suivi des formations axées, d’une part, sur une psychothérapie spécifique destinée à dépasser lestroubles de panique ou crises d’angoisse (PFPP), et d’autre part, sur une psychothérapie spécifique destinée auxpersonnes homosexuelles qui ont besoin d’un soutien psychologique pour trouver plus facilement leur identité gay.

Un thème important auquel on prête plus d’attention est celui de la perte d’un être cher, à la suite d’un décès, d’un accident, etc., c’est-à-dire le deuil. Parfois, les personnes s’en sortent toutes seules, mais dans d’autres cas, en raison de multiples facteurs, le processus s’allonge, tend à persister et à créer chez le patient une série de troubles importants. Ces cas demandent une psychothérapie spécifique, visant à aider le patient à résoudre son processus douloureux.

Un thème important auquel on prête plus d’attention est celui de la perte d’un être cher, à la suite d’un décès, d’un accident, etc., c’est-à-dire le deuil. Parfois, les personnes s’en sortent toutes seules, mais dans d’autres cas, en raison de multiples facteurs, le processus s’allonge, tend à persister et à créer chez le patient une série de troubles importants. Ces cas demandent une psychothérapie spécifique, visant à aider le patient à résoudre son processus douloureux.
Certaines familles avec enfants, petits ou adolescents, rencontrent des problèmes – sans doute peu définis – de comportement et de cohabitation, avec une montée des tensions et des difficultés non souhaitées, ou leurs membres éprouvent des difficultés pour réguler leurs émotions. Dans de tels cas, la psychothérapie dite MBT-F s’avère très efficace. Avec une moyenne de 12 à 14 séances, il est possible d’améliorer nettement ces situations qui menacent les familles. Cette méthode fonctionne également très bien pour les adolescents en proie à une grande souffrance au cours de cette période de leur vie.
Au sein des couples, il peut arriver que les disputes ou les incompréhensions deviennent plus fréquentes. Cette situation aboutit au distancement, à l’éloignement ou à la rupture définitive, et ce souvent sans qu’aucune des deux parties sache s’il est possible de faire quelque chose de plus pour conserver et développer ce que l’un et l’autre estiment précieux dans leur relation. La psychothérapie centrée sur les émotions (EFT), spécifique pour ces situations, s’avère très efficace pour trouver une solution positive, comme le démontrent les études cliniques réalisées.

En matière de diagnostic, il faut savoir que certains processus ou maladies mentaux demandent un diagnostic et une évaluation très précis. Or, parfois, cela ne se fait pas ou se fait trop tard, notamment dans le cas des troubles suivants :

Troubles du spectre autistique/Asperger.

Stades précoces et peu avancés des troubles schizophréniques et schizo-affectifs. En général, la détection de ces troubles a lieu lorsque le processus est déjà très avancé.

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC),

que très souvent le patient cache par peur du manque de compréhension d’un trouble aussi grave et causant tant de souffrance.

Troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH),

si importants à diagnostiquer et traiter pour éviter l’échec scolaire des enfants.

Afin de maintenir ses connaissances à jour, le docteur Roig est membre des associations professionnelles suivantes :

Membre de l’International Early Psychosis Association (IEPA)

Cette association internationale pour l’étude de la psychose d’apparition précoce, ou dans des stades non avancés de la maladie, promeut le traitement et le diagnostic rapide de cette maladie qui détériore la santé, avant que le processus n’ait avancé au-delà de ce qui est souhaitable.

Membre de l’Association des médecins psychiatres de l’Ordre des médecins de Barcelone

Membre de l’International Attachment Network (IAN).

Il s’agit d’un réseau consacré à l’étude du lien parents-enfants et des problèmes psychologiques qui parfois en émanent. L’intérêt suscité par les relations et les liens parents-enfants, tellement essentiels et humains et qui, en cas de problèmes, peuvent être une des causes de psychopathologie et de mal-être familial, a amené le docteur Jordi Roig à organiser, en collaboration avec d’autres personnes, le Congrès international de l’attachement tenu à Barcelone en 2009.

Membre de l’International Society for Interpersonal Psychotherapy (isIPT).

Cette organisation internationale vise à faire avancer le traitement psychothérapeutique de la dépression, une alternative reconnue aux traitements pharmacologiques.

Membre du Groupe technique en santé mentale de Catalogne,

jusqu’en 2013, à l’Institut catalan de la santé. On y veille à ce que, partout en Catalogne, les traitements psychothérapeutiques pour la dépression et les troubles d’anxiété soient à la portée de tous les patients dans le cadre des soins de santé primaire.